Réflexions et inspirations

Depuis l'Intention


Quelle est mon intention ici et maintenant, et à quelle intention je choisis de me relier ?


Je vois à quel point cette simple question demande un retour en soi, à quel point elle exige une remontée vers et dans la source, vers et dans la conscience. Il y a là comme un vertige de toucher la profondeur depuis la surface…


Je vois également à quel point exprimer et se relier à son intention est une réelle décision ouvrant la voie à l’action véritable.

Je peux sentir avec cette simple question sur mon intention l’appel de la vie et l’élan de la suivre : je sens l’engagement.

Oui, l’intention à laquelle je choisis de me relier, l’intention que je décide de cultiver, à la fois de manière subtile, délicate, et à la fois dans la matière, dans mes actions au quotidien, l’intention donc va teinter ce que je vis et la façon dont je vais le vivre, va orienter et développer mes angles de vues, va m'ouvrir à mes apprentissages, va gouverner ma façon d’être et mes comportements.

Et si je ne pose pas mes intentions dans ma journée, dans ma semaine, mois, années, vie, ce sont des intentions extérieures qui prendront la place...!

Ce qui est en dehors est comme ce qui est en dedans, et vice-et-versa. Ce que je vois autour de moi est l’exact reflet de ce je vis en moi. Et, ce qui est en moi est le parfait écho des évènements qui se déroulent dans mon environnement ; c’est ma réalité. Alors, quelle réalité ai-je envie de vivre, ici et maintenant ?

Je peux dire en l’assumant que j’ai la pleine responsabilité de ce que je vis, et çà c’est une sacrée bonne nouvelle ! … C’est à moi d’apporter la réponse (c’est le sens du verbe « responsabiliser ») à ma question : quelle intention je décide d’alimenter, et de quelle intention je choisis de me nourrir ?... Quelles sont les réelles envies qui m'habitent ? Et je l'exprime, à moi, autour de moi, et au monde entier.


"Je suis le maitre de mon destin,

Je suis le capitaine de mon âme.

Dans les ténèbres qui m’enserrent,

Noires comme un puits où l’on se noie,

Je rends grâce aux dieux quels qu’ils soient,

Pour mon âme invincible et fière, (...)"*


* Extrait du poème INVICTUS de William Ernest Henley qui a été une source d'inspiration de Nelson Mandela durant ses 27 années d'incarcération

Restez informés des nouveaux posts

Search By Tags

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon

© 2018 by Lionel Drouvin. Mentions légales